Le Yoga

Le yoga est une pratique spirituelle et corporelle venant d'Inde, et dont les origines se situent entre le VI° et le III° millénaire avant notre ère. La racine sanskrite du terme yoga est "Yuj" et signifie entre autres "atteler, unir, discipline, technique". C'est donc une technique et une discipline afin d'unir le corps et l'esprit et ainsi atteindre un état d'équilibre et une harmonie entre le physique, le mental et le spirituel.


L'efficacité et les bénéfices apportés par le yoga nécessitent une pratique régulière et persévérante. Le yoga nettoie, entretien et développe sur les plans physique, énergétique et mental. La santé s'améliore, les tensions physiques et nerveuses, les problèmes de dos et d'articulation sont soulagés. Le corps acquiert vitalité, souplesse, bien-être et détente. Le mental et les pensées sont mieux maîtrisés, concentration et précision sont développées.


Le corps est aussi jeune qu'il est souple. Les postures (asâna) et leurs enchaînements ont des vertus thérapeutiques : le système nerveux est stimulé, la circulation sanguine améliorée, le corps s'assouplit, son fonctionnement physiologique est régulé par une action sur les muscles, tendons et nerfs, ainsi que sur les organes et glandes internes. Enfin l'élimination des déchets et toxines contenus dans le corps est favorisée tout en renforçant le système immunitaire. Une attention particulière est donnée à la santé de la colonne vertébrale, sa force et sa souplesse, siège du système nerveux. Pratiqués avec conscience, les asânas ne se contentent pas d'apporter des bienfaits physiques, ils deviennent des exercices mentaux de concentration et méditation où l'esprit se détache peu à peu des sens.
 
Le contrôle du prâna amène le contrôle de l'esprit. Les exercices de respiration et le contrôle du souffle (prânayama) sont d'une importance fondamentale en permettant une meilleure circulation de l'énergie (prâna). Les émotions et le stress affectent directement le rythme respiratoire avec des conséquences sur les systèmes digestif et nerveux par des crispations et autres sensations d'oppression. La maîtrise du souffle, seule ou en harmonie avec les asânas, aide au relâchement et au déploiement du corps et de l'esprit par son action apaisante.